Android Contre-ataque iOS avec Jelly Bean
18 juillet 2012 – 1:04 | No Comment

Plus d’un million d’appareils Android activés par jour, avec cela Google a clairement le sourire. A la fin mai, il détenait plus de  59% du marché mondial des systèmes mobiles, contre 23% pour Apple (avec …

Read the full story »
Hardware

Hardware, matériels, nouvelle technologie, NTIC

Infos Web

information, internet, ntic, technologie web

Software

Software, freeware, shareware, infos nouveau et tes logiciels

TeckNews

Infos et Actus Tecknews & divers

Videos

Les Dernières vidéos du monde High-Tech

Payday loans
Home » Best of Tecknews

Open Office, Le meilleur du gratuit

Submitted by on 10 novembre 2010 – 5:26No Comment

OpenOffice.org 3

L’un ou sinon l’unique concurrent de Microsoft sur le marché des suites bureautiques est un logiciel libre OpenOfficeet gratuit. Open Office regroupe tous les programmes nécessaires à la manipulation du texte, des chiffres, des diagrammes et à la production de tous les types de documents.
Le nom exact de cette suite est donc OpenOffice.org, qui est aussi le nom du groupe qui en assure le développement. À la base d’Open Office, on trouve une suite bureautique commerciale,  Star Office, rachetée par Sun Microsystems en 1999. La société s’étant ralliée à l’Open Source, les développements ont été repris par une communauté de développeurs avec le soutien de grands éditeurs comme Oracle et IBM souhaitant clairement concurrencer Microsoft. Une véritable suite; fonctionne sur de nombreuses plateformes, notamment Windows, Mac OS X et Linux. Il est composé de plusieurs modules, un traitement de texte, un tableur, un logiciel de présentation multimédia, un gestionnaire de bases de données, un outil de dessin vectoriel et un éditeur de formules mathématiques, partageant des concepts communs, une interface semblable et la capacité à interagir entre eux. Si ces différents programmes utilisent un format de fichier ouvert et standardisé, Open Document, l’accent a été mis sur la compatibilité Microsoft Office. Cette volonté se retrouve également au niveau de l’ interface, très proche de l’édition 2003 de la suite leader du marché. Avec plus de 100 millions de téléchargements dans le monde, Open Office, actuellement en version 3.2, a plutôt bien réussi sa pénétration du marché, en équipant près de 20% des utilisateurs en France, et plus de 14% des grandes entreprises.

Open Office Writer

OpenOffice writerDe simples machines à écrire virtuelle, les logiciels de traitement de texte sont aujourd’hui devenus des outils complets pour la production de documents sophistiqués. Writer n’a franchement pas grand-chose à envier au leader  du marché et offre tout ce que l’on est en droit d’espérer d’une suite digne de ce nom.

Pour mettre en valeur votre document, Writer dispose de nombreuses options. Cliquez sur Format, puis Caractère. Dans la fenêtre qui vient d’apparaitre, à vous de faire les modifications que vous souhaitez, police, taille et style de police, couleur de texte… Vous pouvez même (dans Format puis Paragraphe) créer une lettrine au début de chaque paragraphe. Côté mise en forme, même richesse. Vous pouvez insérer des listes et des tableaux, définir les paramètres des retraits et des espacements des paragraphes … La mise en colonne s’effectue en sélectionnant le texte concerné puis en allant dans la rubrique Format. Faites dérouler le menu jusqu’à Colonnes. Choisissez le type de colonne qui convient. Vous pouvez une fois encore paramétrer ces dernières (largeur, espacement, nombre … ).

openoffice writer 3

Insérer une image dans un document Writer est aussi simple: il suffit de cliquer sur Insertion, faire défiler le menu et opter pour la commande Image/À partir d ‘un fichier afin de sélectionner la photo que vous souhaitez insérer puis cliquez sur Ouvrir. Cette méthode d’insertion est la même pour un fichier sonore ou une vidéo, ainsi que pour les commentaires, les liens hypertextes ou les notes de bas de page.

Writer dispose de nombreux outils très performants, pour la gestion des longs documents : mise en forme des chapitres, gestion des notes en bas de page, création d’une table des matières. Il dispose même d ‘une véritable base de données bibliographique, qui permet de référencer tous les ouvrages mentionnés et d’en publier une liste avec les renvois contextuels. Origine universitaire oblige.

Open Office Calc

openoffice calcRemplir un tableau avec des chiffres et effectuer automatiquement des calculs, telle est la vocation de base d’un tableur. Aujourd’hui, les utilisateurs demandent beaucoup plus, aussi bien en termes techniques qu’au niveau de la présentation. Et 000 Cale répond à toutes les attentes.

Mêmes onglets, mêmes possibilités: l’interface d’Open Office Cale 3.2 ressemble beaucoup à Excel. .. dans la version 2003, puisqu’elle conserve les barres d’outils et menus classiques remplacés chez Microsoft par les rubans. Question de gout, mais pas mal d’utilisateurs apprécieront peut -être de rester dans un environnement de travail plus traditionnel.

Vous pouvez enregistrer vos tableaux dans le format par défaut, mais aussi avec le format .xls compatible avec Excel, jusqu’à la version 2003. Comme pour les autres programmes Office, vous pouvez paramétrer Calc pour que cette configuration soit conservée par défaut. Cette possibilité vous permet d’intégrer Open Office dans un environnement professionnel majoritairement Microsoft.

Pour les graphiques, nul besoin d’être un expert. En effet, une fois que vous avez sélectionnez une zone, il suffit de cliquer sur le bouton Diagramme dans la barre d’outils pour lancer un Assistant qui vous guide pas à pas. Les possibilités de mise en page sont moins riches que dans la version 2010 d’Excel, mais restent largement suffisantes pour la plupart des besoins.openoffice-calc 2

Par défaut, la zone d’impression commence à la cellule A 1 et s’étend jusqu’à la cellule ayant un contenu le plus en bas à droite de la feuille. Ensuite, cliquez sur Options pour modifier les options d’impression comme Imprimer seulement les feuilles sélectionnées ou Ignorer les pages vides pour l’impression. Vous pouvez également exporter directement votre tableau dans un fichier PDF, une nouveauté de la version 3.

Open Office Impress

open_office_impressPowerPoint est un logiciel qui a révolutionné la manière d’effectuer des présentations. Impress est son équivalent Open Office. Pour les particuliers, vous pourrez l’utiliser pour réaliser des diaporamas des plus complets. Un logiciel à découvrir.

Lorsque vous lancez Impress à partir du menu Démarrer de Windows, vous n’arrivez pas sur l’espace de travail mais sur un assistant, un moyen rapide pour vous lancer pour la première fois. Ne vous attendez pas cependant à une trop large palette, puisque vous n’aurez le choix qu’entre 2 modèles, au graphisme minimaliste. Vous pouvez cocher la case Ne plus afficher  cet assistant pour arriver immédiatement sur l’espace de travail.

L’espace de travail est conforme à celui des applications standards de cette catégorie, avec une diapositive affichée au centre, un chemin de fer sur la gauche, une palette des mises en page disponibles sur la droite et une barre d ‘out ils richement fournie en bas de la fenêtre. Vous pouvez insérer des formes, des images, des blocs de texte, comme vous le souhaitez.OpenOffice-Impress_2

Le principal intérêt des outils de présentation est de pouvoir intégrer des objets multimédias. Dans une diapositive Impress, vous pourrez évidemment placer une image, mais aussi une vidéo ou du son. Parfait pour faire un album de souvenirs, par exemple. Chacun de ses éléments peut être  déplacé et redimensionner à votre guise, n’importe où dans la page.

Une fois toutes vos diapositives terminées, vous pouvez passer à la conception du diaporama. L’enchainement des diapositives peut s’effectuer avec différents effets de transition (balayage, volet, roue … ). Vous pouvez paramétrer le défilement de manière automatique, chronométrée ou manuelle (d’un clic de souris ou d’une pression sur une touche du clavier).

Open Office Base

openoffice Base_3DSi MS Office, dans ses versions professionnelles, propose également un gestionnaire de bases de données, Access, celui d’Open Office, Base, concilie puissance et (relative) simplicité. Un programme d ‘une grande qualité de programmation.

Comme avec Impress, l’ouverture du fichier appelle un assistant. Au minimum, vous passez par lui pour nommer et enregistrer votre base ou ouvrir un fichier existant. Mais il peut aussi vous guider pas à pas dans la création, ce qui est la démarche la plus simple. Vous pouvez aussi vous connecter à une base de données existantes dans une multitude de formats reconnus.

Une fois la base de données enregistrée, la fenêtre principale d’open office Base s’affiche. Dans celle-ci, sélectionnez Utiliser l’assistant pour créer une table afin de choisir parmi des modèles existants, que vous pouvez bien évidemment personnaliser à votre guide. Une table ressemble à une feuille de calcul d’un tableur, les champs (intitulés) correspondant aux colonnes.openoffice_base

L’assistant vous propose le choix entre de nombreuses tables professionnelles ou personnelles. Choisissez par exemple Adresse dans la liste personnelle pour créer un répertoire de contacts. Parmi celle des champs disponibles, sélectionnez ceux que vous souhaitez intégrer dans votre propre base. Vous pouvez modifier les propriétés pour chacun d’eux et choisir une clé utilisée pour les tris. Cliquez ensuite sur le bouton Créer.

La table est créée, elle apparait dans la fenêtre principale de Base. Vous pouvez commencer à saisir des données et à effectuer des opérations de tri et de sélection. La force du programme réside dans sa capacité relationnelle: vous pouvez lier les tables entre elles, par exemple une table de sociétés et une table de contacts appartenant à ces sociétés, sans avoir à ressaisir les informations en double.

Open Office Draw

openoffice_drawDraw est un out il de dessin vectoriel intégré à la suite bureautique OpenOffice.org. Il offre des fonctionnalités proches de celle d’Inkscape ou de Corel Draw, mais ne gère pas le format standard SVG, ce qui ne permet pas de l’utiliser comme un véritable logiciel d’illustration. Pour rester dans l’aspect format, signalons que les fichiers réalisés sous Draw peuvent évidemment être exportés en PDF, mais aussi en Flash! Il est cependant nettement plus complet et performant en ce domaine que des logiciels comme Visio ou Publisher du côté de Microsoft, puisqu’il gère par exemple la notion de calques superposés. Chaque élément graphique est un «objet» qui peut être désigné, déplacé, mis à l’échelle, déformé … et dont on peut modifier les propriétés (type et couleur de tracé, type et couleur de remplissage … ). Enfin, pour ceux qui se sentent un talent créatif, open-office-draw2Draw propose dans la version 3 un module 3D qui permet d’inclure dans les dessins des formes prédéfinies (cube, sphère, cône, pyramide … ) ou des objets créés par l’utilisateur à partir d’éléments en 2 dimensions. Il est possible d’appliquer à ces objets des effets de textures et de matériaux. Un moyen d’obtenir un résultat graphique saisissant sans passer par des outils professionnels trop complexes à manipuler.

Open Office Math

openoffice mathEvidemment, cet outil n’intéressera pas une majorité d’utilisateurs. Il constitue pourtant à lui seul une raison suffisante d’adopter Open Office pour ceux qui sont amenés à travailler sur des formules mathématiques. En effet, les traitements de texte classique, qui prennent en compte certaines fonctions de base, comme l’inde ou l’exposant, sont en revanche plus limités pour gérer non seulement les notations spéciales (la racine carrée par exemple) mais surtout l’alignement sur plusieurs lignes, pour les fractions ou les matrices.

 

openoffice math 2De plus, pour raisons de lisibilité, des conventions typographiques bien particulières ont été mises en place, notamment sur l’utilisation de l’italique . Math est en fait un module spécial du traitement de texte de Writer. Les formules peuvent donc être saisies dans cet outil et insérées dans un document comme un graphisme. L’édition ne se fait pas en mode WYSIWYG, mais dans une fenêtre distincte de celle d’affichage. Ce choix un peu déroutant pour les non-spécialistes se révèle en fait bien adapté et nettement plus rapide, d’autant que les fonctions courantes peuvent être directement insérées à partir d’une boîte de dialogue. Math est compatible dans les deux sens (en import comme en export) avec le module d’édition d’équation de Microsoft Word, qui est une version limitée du logiciel spécialisé MathType de Design Science.

Et le tout, Gratuit évidement ! Open Office

                                                                                                                                          inspired by Micro revue

Related Posts

Laisser un commentaire!

You must be logged in to post a comment.