Android Contre-ataque iOS avec Jelly Bean
18 juillet 2012 – 1:04 | No Comment

Plus d’un million d’appareils Android activés par jour, avec cela Google a clairement le sourire. A la fin mai, il détenait plus de  59% du marché mondial des systèmes mobiles, contre 23% pour Apple (avec …

Read the full story »
Hardware

Hardware, matériels, nouvelle technologie, NTIC

Infos Web

information, internet, ntic, technologie web

Software

Software, freeware, shareware, infos nouveau et tes logiciels

TeckNews

Infos et Actus Tecknews & divers

Videos

Les Dernières vidéos du monde High-Tech

Payday loans
Home » Best of Tecknews

iCloud by Apple

Submitted by on 29 juillet 2011 – 17:46No Comment

icloud apple iphone ipad mac_le-pdg-d-apple-steve-jobs-presente-le-nouveau-systeme-de-stockage-gratuit-en-ligne-icloudEt si Apple faisait passer le cloud computing à la vitesse supérieure? L’enjeu semble de taille pour la Pomme puisque c’est Steve Jobs qui est venu en personne dévoiler les nouvelles orientations stratégiques de la société en ouverture de sa conférence des développeurs, début juin à San Francisco. Si MacOS X Lion et iOS 5 étaient à l’honneur, les nouveaux services iCloud et iTunes Match ont particulièrement retenu l’attention. Jusque·là, Apple n’avait guère brillé dans les services en ligne. Son offre de synchronisation de données MobiieMe avait été stoppée ce février dernier tout comme iDisk, l’offre de stockage qui lui était rattachée. L’accueil de la communauté Apple avait été plus que mitigé, notamment parce que l’accès au service était jusqu’à présent facturé 79 euros par an. Avec iCloud, Apple fuit table rase du passé et affirme sa volonté d’entrer dans l’ère de l’informatique dans le nu~. Et, par la même occasion, tente de faire de l’ombre à Google, star du secteur. Mais qu’est· ce qu’iCloud? C’est bien plus qu’ une nouvelle version de MobiieMe, et beaucoup plus qu’un simple service de stockage en ligne. Aux différentes données stockées sur les terminaux Apple (iPhone, iPod touch, iPad et Mac, mais rien n’est encore prévu pour les PC sous Windows ou les autres smart· phones) correspondent des services particuliers pour les partager, les préserver et les répliquer entre plu· sieurs appareils. Et ce, gratuitement, jusqu’à 5 Go.

Synchronisation tous azimuts

icloud-apple-ios5Première étape: souscrire au service, ce qui sera possible sous iOS 5 et Mac OS X Lion qui arrivent bientôt. Ensuite, vous aurez accès à une palette de services. Les premiers sont hérités de MobileMe: partage de calendrier et de contacts, messagerie en ligne. Plus intéressant, iCloud Backup, qui sauve· garde dans le nuage tout le contenu d’un appareil iOS … sans fil et sans passer par un Mac ou un PC! Autre fonction sortant de l’ordinaire: Photo Stream, qui envoie automatiquement dans le nuage les 1000 dernières images prises avec vos appareils !! Apple (ce qui soulage leur mémoire, généralement limitée) et vous laisse 30 jours pour les sauvegarder sur un ordi. Quant aux applis iOS et livres achetés .!! sur l’iBookstore, ils ne sont plus stockés uniquement. sur votre terminal Apple (et dupliqués sur iTunes), mais envoyés dans iCloud : vous pourrez ensuite les installer sur tous vos périphériques Apple, à concurrence de 10 appareils. En résumé, iTunes était jusqu’à présent le centre de l’écosystème Apple; demain, ce sera iCloud … et ce n’est pas pour nous déplaire.apple-icloud-photo

Légalisation il tout va
Même iTunes va vivre sa propre révolution. Sa version 10.3 inclut un service cloud. Son principe: comme pour les applis, les achats réalisés sur le Store sont référencés dans l’espace cloud de l’utilisateur et sont systématiquement téléchargés sur chacun des appareils associés à ce compte. Bonus appréciable: avec la fonction iTunes Match, la bibliothèque musicale de l’ utilisateur est comparée à la base de 18 millions de titres disponibles sur l’iTunes Store; lorsqu’ une version en basse qualité d’un morceau est détectée, le logiciel la remplace par sa version en AAC à 256 kb/s … et légale. Les fichiers seront aussi répliqués sur vos appareils iOS. Une belle aubaine pour régulariser des contenus de provenances très variables! Deux sacrés limites tout de même: le service est payant (25 SI.u:t) et limité dans l’immédiat aux utilisateurs américains. Le cout sera au final modeste pour les utilisateurs, mais pour Apple c’est un investissement important: la Pomme vient d ‘ouvrir son troisième centre de données, aux États· Unis, et y a consacré pas moins de 500 millions de dollars.

Other Posts

Laisser un commentaire!

You must be logged in to post a comment.